Lettre d’informations – septembre 2021

Cette période de rentrée est le moment de dresser et de partager avec vous un bilan de l’action du mandat des élu.e.s Mulhouse Cause Commune à la ville de Mulhouse et à Mulhouse Alsace Agglomération-m2A.

Depuis l’élection de juillet 2020, au-delà des aléas et des difficultés d’un quotidien confiné et malmené, nous – conseillères et conseillers municipaux de Mulhouse Cause Commune – assurons une présence active, avec assiduité, un suivi et une implication pour mener à bien notre mandat d’élu.e.s et répondre aux enjeux de démocratie, d’écologie et de justice sociale à Mulhouse et pour ses habitant.e.s.

CONSTAT GÉNÉRAL

✔ plus d’une centaine d’interventions des élu.e.s Mulhouse Cause Commune sur de nombreux sujets au cours des conseils municipaux à Mulhouse et d’agglomération m2A

✔ des propositions de motions : moratoire sur les entrepôts de e-commerces (adoptée) / sauvegarde du service public de l’énergie / garantir la sécurité de la population face aux risques industriels liés au stockage et à la fabrication d’ammonitrates dans la zone d’Ottmarsheim

L’autre groupe d’opposition et les élu.e.s sans groupe (divers droites et extrême droite), quand elles et ils ne sont pas absent.e.s, n’ont réalisé que 25 interventions environ. Elles et ils n’ont formulé ni proposition de voeu, ni motion. L’assiduité n’est pas à comparer et l’engagement pour leur mandat peut être questionné.

Concernant la majorité municipale de Mulhouse
Nous constatons qu’elle est démissionnaire pour Mulhouse : une ville sale, une voirie désastreuse, une hémorragie des emploies, … Le constat est flagrant : la majorité ne porte pas de vision, ni plan d’action de long terme pour la ville et ses habitant.e.s.  Les effets cosmétiques avec de la verdure décorative des massifs, ou la « forêt offerte à l’autoroute » ne nous trompent pas. Quel est le cap à suivre ?
Nous le constatons en tant qu’élu.e.s : le débat est inexistant, nos questions restent sans réponse, les décisions soi-disant « pensées » sont opaques. Les commissions de travail ne sont réunies que par obligation. Nous ne sommes pas associé.e.s à la réflexion, ni au suivi des décisions. 

La majorité et le reste de l’opposition nous reprochent de trop intervenir, de poser des questions alors que c’est le sens même du débat démocratique et ce pourquoi nous avons été élu.e.s. Face à la crise démocratique qui s’amplifie, il est pourtant urgent et nécessaire de réactiver la démocratie à Mulhouse.

Nous sommes vigilant.e.s sur les moyens et les conditions de réalisation des décisions prises. Les grands effets d’annonce, souvent vite retombés, de la majorité ne suffisent pas. Ils ne sont pas dans l’intérêt général de Mulhouse, ne correspondent pas aux besoins de son quotidien. La majorité propose une coquille vide alors qu’il y a urgence.
Le nouveau rapport du GIEC ne laisse ni le doute, ni le choix. Il y a urgence et Mulhouse est aussi concernée : justice sociale et justice climatique doivent être les boussoles des décisions.

La majorité de Mulhouse est passive au sein des instances de l’agglomération m2A. Elles et ils ne sont pas à l’initiative pour proposer et porter des projets, ni des solutions pour améliorer le quotidien des habitant.e.s de Mulhouse et de l’agglomération.

Les élu.e.s Mulhouse Cause Commune continuent d’assurer une présence et une action proactives et impliquées pour Mulhouse et les Mulhousien.ne.s.
A partir d’octobre 2021, nous tenons des permanences d’élu.e.s, en complément des rendez-vous de terrain.

Nous sommes disponibles et à l’écoute des Mulhousien.ne.s pour trouver des solutions concrètes pour aujourd’hui et demain.

AGENDA
Permanences des élu.e.s Mulhouse Cause Commune

Rencontrons-nous !

Permanences                                                                     
– mardi 5.10 de 13h à 14h / Loïc MINERY                                                

– lundi 11.10 de 11h45 à 13h15 / Maëlle PAUGAM

– mercredi 20.10 de 15h à 17h / Jason FLECK

– jeudi 28.10 de 16h30 à 18h / Nina CORMIER

– jeudi 4.11 de 16h30 à 18h / Nadia EL HAJJAJI

Prise de rendez-vous et complément d’information : Adeline.Garnier@mulhouse-alsace.fr
Des créneaux de permanence seront proposés tout au long de l’année.

📍Lieu des permanences
Bureau des élu.e.s Mulhouse Cause Commune
20 bis rue des orphelins – Mulhouse
Arrêt de tram : Mairie

LES POINTS MARQUANTS DE CETTE PREMIÈRE ANNÉE DE MANDAT

✅ Pour un Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) à Mulhouse, enfin !
Nous avons informé et relancé à de nombreuses reprises pour la mise en place d’un CCAS et un bilan social de la ville Mulhouse : un besoin d’autant plus nécessaire et urgent pour connaître les conditions de vie des Mulhousien.ne.s et pouvoir y répondre de manière adaptée.

Madame la Maire annonçait lors le 17 juin 2021 lors du conseil municipal la mise en place d’un CCAS à Mulhouse pour janvier 2022. Toutefois, cette mise en œuvre demeure opaque : aucune information n’a pour l’heure été transmise. Nous restons vigilant.e.s. Pour rappel, notre programme de campagne proposait dès le 1er tour la création d’un CCAS.

✅ Fonds de solidarité Covid : une coquille vide car non adaptée
C’est un exemple concret qui souligne le manque d’un bilan social et l’existence d’un CCAS. Sur l’enveloppe des 150 000€ prévus pour ce fonds de solidarité, seuls 1300€ ont été attribués ce qui relève de critères trop restrictifs et d’un manque de communication pour permettre l’attribution
. Les élu.e.s Mulhouse cause Commune ont relevé et interpellé à plusieurs reprises sur ce point.
En groupe de travail municipal, les élu.e.s MCC ont proposé des mesures complémentaires pour répondre de manière la plus adaptée en fonction des besoins. C’est resté lettre morte.
C’est un exemple typique de groupe de travail non considéré comme instance de travail pour permettre de faire progresser l’action municipale.

✅ Lutte contre les îlots de chaleur et renaturation
Au-delà du projet Diagonales qui se restreint à un projet ciblé et de communication, au-delà de la plantation de jeunes arbres qui n’auront jamais le même impact que la destruction d’arbres matures, au-delà des installations cosmétiques et des « arbres pour l’autoroute« , la ville de Mulhouse ne déploie aucune vision globale à l’échelle du territoire en faveur de la renaturation et de la lutte contre les îlots de chaleur (à l’image des aménagements minéraux de la Place Dreyfus, Box Briand, etc) alors que la Mulhouse est parmi les 10 villes françaises les plus impactées par les chaleurs urbaines. Il y a urgence et le greenwashing doit cesser : il s’agit de lutter contre le réchauffement urbain, contre la pollution mais c’est également une question de santé publique.

✅ Mobilités douces : politique cyclable, aménagement d’un réseau central structurant et un plan piéton
Si des annonces concernant un plan vélo ont été faites par la majorité, aucune planification n’est mise en place : sans phasage, ni échéancier. Il y a un manque de volonté criant. Développer le vélo, c’est agir pour la santé publique, la qualité de vie au quotidien et pour l’économie locale.
Le récent rapport du Conseil de développement M2a, ceux de l’AURM confirment que des marges de progression pour l’écomobilité sur le territoire sont importantes.
Mulhouse mérite une politique cyclable complétée par un plan piéton ambitieux (piétonisation, rues aux enfants, etc) pour rendre accessible tous les lieux de la ville.

✅  Renouvellement urbain – NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain)
Nous apportons une grande vigilance sur la mise en place d’une concertation anticipée et d’un suivi dans la durée entre l’ensemble des partenaires, et des habitant.e.s sur les zones concernées par des programmes de renouvellement urbain (Coteaux, Fonderie). Nous restons vigilant.e.s sur l’objectif « d’attractivité » promu par la majorité mais qui pourrait paraître hors-sol face aux réalités du quotidien vécues par les Mulhousien.ne.s : accès à l’emploi, transports, écoles…

✅ Jeunesse
> Aire de jeux de la bibliothèque Grand Rue : devoir interpeller pour s’assurer d’une prise en compte et d’un suivi des équipements municipaux

Des équipements à la dérive.
Il y a un manque d’anticipation et de continuité dans les actions d’entretien de certains espaces et de matériels publics. Le traitement est réalisé « en réaction » suite à des interventions de notre part. Par exemple : la rénovation du terrain de foot à grand rue suite à notre alerte en conseil municipal où les travaux de rénovations de l’aire de jeux ont débuté suite à une de nos interventions en conseil municipal.

> Lutte contre la précarité alimentaire

✅ Transports
Nos interventions ont été moteur sur les enjeux de gratuité à titre d’expérimentation à l’été 2020
avec la gratuité les week-ends d’août et, plus globalement, concernant la question de la gratuité en proposant par exemple d’aller vers un automatisme de la gratuité au moment des pics de pollution. Des réflexions concernant la gratuité, l’extension du réseau et les schémas de mobilités sont en cours. Nous nous inscrivons dans une phase d’ateliers projets au sein m2A : des concertations sont en cours pour définir des préconisations en vue d’arbitrages en 2022.

✅ Conditions sociales
Nous avons fait plusieurs interventions en lien avec les questions d’emploi et des conditions de travail : des agents de la collectivité, de Soléa et concernant le projet de la Maison des Territoires à Sausheim.

✅ RLPI – Règlement Local de Publicité intercommunal : des sujets qui nous impactent !
La question de l’interdiction des panneaux publicitaires numériques a été soulevée : consommation d’énergie, installations à caractère accidentogène…
Ces observations sont à mettre en lien avec les revendications des associations et de citoyen.ne.s présentées lors de la réunion publique m2a sur le RLPI organisée le 6 juillet 2021.

✅  Interpellation sur la situation du MON – Mulhouse Olympic Natation

POINTS D’ÉTAPE, PISTES D’ACTION ET PERSPECTIVES

🔵 Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée – TZCLD
Projet de fond qui vise à renforcer l’inclusion par l’emploi et l’activité économique à partir des ressources d’un territoire et que l’on présentait dans nos propositions de campagne.
Pour poursuivre cette dynamique TZCLD et développer une réflexion à l’échelle de Mulhouse, nous avons rejoint le groupe de travail régional mis en place par l’association nationale TZCLD qui permet d’échanger sur les initiatives et les opportunités du dispositif qui connaît aujourd’hui une nouvelle phase de développement national. Nous avons sollicité la majorité pour envisager la mise en place de cette démarche à Mulhouse.

🔵 Soutien à la diversité – visibilité : féminisme, lutte contre l’homophobie, la transphobie et les discriminations religieuses

🔵 Éducation
> Classes bilingues : vigilance sur le maintien des classes bilingues dans les écoles de Mulhouse face à mise en place concentrée des enseignants bilingues à l’école de l’Illberg où l’inscription nécessite un dossier d’inscription spécifique sur critères. Là encore, nous sommes vigilant.e.s face à un effet pervers de « l’attractivité » d’un équipement au détriment de l’égal accès à l’enseignant à Mulhouse.
> ATSEM : vigilance sur leurs affectations au sein des écoles où les élèves, les équipes, les parents et les ATSEM sont impactés par des conditions précaires de ces postes pourtant essentiels (emplois CDD, changements d’établissements d’une année sur l’autre, recours à de l’interim, etc).
> Passage en REP +
: suivi des dossiers des écoles Porte du Miroir et Kléber qui sont les seuls établissements de Mulhouse qui ne relèvent pas de REP+ alors que le contexte et les besoins sont similaires aux autres établissements. Ces établissements, les équipes, les enseignant.e.s et donc les élèves disposent de moins de moyens et cela au détriment des conditions de l’enseignement.

🔵 Cadre de vie
> Nuisances automobiles et dangers routiers :
plusieurs interventions et articles ont été faits afin de souligner l’urgence et l’importance d’apporter des solutions concrètes à Mulhouse.
> Lutte contre les punaises de lit et processus de dératisation : demande de rendez-vous en cours avec l’adjoint en charge du dossier et les services pour faire un bilan de la situation à Mulhouse pour envisager des solutions adaptées et efficaces.
> Sécurités :
police de proximité, médiations, sécurité civile (sanitaire, climatique, …)
> Logement :
étendre le permis de louer tant sur le logement neuf qu’ancien, accompagner les propriétaires et les locataires d’accéder à un logement digne

🔵 Culture
Comité ONR – Opéra National du Rhin
: réflexion lancée sur la politique tarifaire notamment sur les sites mulhousiens comme la Filature et le théâtre de la Sinne.

Mais aussi : jeunesse, économie locale et démocratie locale !

 Nos tribunes politiques dans le magazine M+

Nous sommes le seul groupe à proposer des tribunes politiques mensuelles dans le magazine municipal M+.
Nos tribunes formulent des propositions concrètes sur des sujets divers et variés en lien avec les enjeux de la vie quotidienne à Mulhouse.

Nous nous tenons disponibles pour échanger avec vous. Merci pour votre confiance.
Ensemble, faisons Mulhouse en commune !

Les élu.e.s Mulhouse Cause Commune
Loïc MINERY – Nadia El HAJJAJI – Joseph SIMEONI – Nina CORMIER – Jean-Yves CAUSER – Maëlle PAUGAM – Jason FLECK

Revue de presse
Mulhouse Cause Commune, après un an d’action à la ville
Journal L’Alsace – article du 20 septembre 2021