Intervention de Nina CORMIER

Conseillère communautaire m2A
Conseillère municipale à Mulhouse

Conseil d’agglomération m2A du lundi 15 mars 2021

Retrouvez l’extrait vidéo de l’intervention de Nina CORMIER :

Mesdames, Messieurs, Bonsoir,

Je souhaiterais revenir sur l’axe 5 relatif aux panneaux publicitaires numériques.

La délibération souligne la volonté de notre agglomération en matière d’économie d’énergie, et il me semble important de rappeler à quel point un écran publicitaire est énergivore. En effet, sa consommation électrique annuelle est l’équivalent de celle de 3 familles hors chauffage, si bien que RTE lui-même, dans son rapport annuel, propose de les éteindre quand il fait froid, afin d’éviter le recours aux centrales à charbon.

De même, la délibération souligne la capacité de ces écrans à attirer le regard mais invite à les maintenir sur les axes structurants, donc là où la circulation est la plus dense, et dans les grands centres villes, donc là où le risques de collision piéton-voiture est le plus élevé.
Prenons l’exemple de la rue Pasteur à Mulhouse : faut-il attendre qu’un·e automobiliste déconcentré par l’écran à l’entrée de la rue, ait renversé un·e piéton se rendant à la maison Engelmann, pour que le caractère accidentogène de ces dispositifs soit prouvé ?

En 2016, la Cour d’appel de Paris confirmait que l’interdiction de la publicité numérique n’est pas une atteinte disproportionnée à la liberté du commerce et de l’industrie et à la liberté de la publicité et de l’affichage, alors pourquoi n’oserions-nous pas et n’interdirions-nous pas les panneaux publicitaires numériques ?

Merci de votre attention.

Nina CORMIER
Conseillère municipale à Mulhouse
Conseillère communautaire m2A
Groupe Mulhouse Cause Commune